LIGEIA, dossiers sur l'Art  
N° 165-168, Juillet-Décembre 2018 - DOSSIER : DAVID LYNCH ET LES ARTS

XXXIe ANNÉE, N° 165-168, Juillet-Décembre 2018
achat et abonnement
 
<< numéros précédents

  Giovanni Lista, D’une rive à l’autre : deux idées du musée d’Orsay
Juliette Milbach, Mikhail Lifshitz, un théoricien d’esthétique marxiste
Nina Spartà, Algorythme, mon amour : l’œuvre d’art à l’ère numérique
Hélène Singer, Sauvage, sauvagerie : la louve et ses petits

DOSSIER : DAVID LYNCH ET LES ARTS
Emmanuel Plasseraud, Pierre Beylot et Clément Puget, David Lynch et les arts : entrées multiples dans le réseau intermédial lynchien
Diane Arnaud, David Lynch, l’ultime cinéplaste
Julien Achemchame, Le pictural au service du cinéma réflexif chez David Lynch : révéler le simulacre pour mieux le célébrer ?
Franck Boulègue, « Twin Peaks » : de l’autre côté de la toile
Philippe Morice, David Lynch on the (h)air
Siegfried Würtz, “If it is funny, it is funny because we see the absurdity of it all” : stupidité, vulgarité et absurdité de la production dessinée de David Lynch
Anaïs Cabart, Le film hanté de David Lynch : « Inland Empire »
Guillaume Dulong, Les testaments des excentriques, Cocteau, Lynch, l’Eternel Retour orphique
Alban Pichon, Symphonies industrielles
Jérémy Château, Le site Davidlynch.com et le statut de l’artiste à l’ère d’internet
David Roche, « Rabbits » (2002) et « Inland Empire » (2006) : réflexions sur la création audiovisuelle à l’ère du numérique
Xavier Daverat, L’installation dans les films de David Lynch
Kostoula Kaloudi, Les références au genre musical et ses influences dans« Sailor et Lula »et« Blue Velvet »
Jean-Michel Denizart, L’influence de l’univers lynchien sur les monteurs son au cinéma
Vincent Souladié, David Lynch en vitrine : fiction, hypnose et attraction
Pierre Bourdareau, Blue cube et golden club : David Lynch et le design d’(hyper)espace
Giuseppe Crivella, Vers le simulacre transcendantal : hétéromorphie du corps dans Distorted nudes
 
<< numéros précédents





site réalisé par